Types de permis de séjour

Il existe différents types de modalités de demande de permis de séjour au Costa Rica :

1. Catégorie spéciale pour les étudiants, les bénévoles, les enseignants et les chercheurs :

Toute personne étrangère, quelle que soit sa nationalité, désireuse de séjourner au Costa Rica en qualité d’étudiant, de chercheur, d’enseignant ou de bénévole peut solliciter, en personne ou par un tiers autorisé, un visa provisoire de catégorie spéciale auprès des Consulats du Costa Rica.

Les documents à soumettre au Consulat sont les suivants :

  • Une demande écrite de visa provisoire de catégorie spéciale (étudiant, enseignant, chercheur ou bénévole) dans laquelle figurent : le nom complet ainsi que les prénoms de l’intéressé ; la nationalité ; le numéro du passeport ; le lieu de résidence ; la profession ou activité ; l’adresse exacte du lieu de résidence au Costa Rica ; les date et lieu de naissance de l’intéressé ; les coordonnées pour recevoir toute information ; la date et la signature.
  • Un certificat de naissance de la personne sollicitant le visa.
  • Un extrait de casier judiciaire de la personne sollicitant le visa.
  • L’original et la copie du passeport ou document de voyage valide, et ce, pour encore un minimum de six mois.
  • Une lettre d’acceptation de l’organisme d’enseignement public ou privé reconnu au Costa Rica, qui déclare que la personne est bien un étudiant, un enseignant, un chercheur ou un bénévole. Cette lettre devra stipuler le lien, ainsi que la durée du contrat, entre la personne étrangère et l’organisme.
  • Une preuve de ressources financières suffisantes pour l’intégralité du séjour dans le pays.
  • Sur demande du Consul, des documents supplémentaires émis dans le pays d’origine du demandeur et nécessaires à l’analyse de la demande de visa.

Une fois les documents remis et les conditions remplies, un visa provisoire sera émis. Par ailleurs, le Consulat retournera au demandeur les documents qu’il devra présenter à la Direction générale des migrations une fois arrivé au Costa Rica afin de poursuivre la procédure.

2. Permis de séjour pour les rentiers

Toute personne qui souhaite séjourner au Costa Rica en qualité de rentier peut solliciter un permis de séjour. Les documents suivants doivent être fournis à la Direction générale de migration :

  • Le demandeur doit remplir le formulaire à télécharger sur le site www.migration.go.cr ou à récupérer à la Direction générale.
  • Une lettre, adressée au Directeur général, indiquant : la raison qui motive le demandeur à vivre au Costa Rica, les noms et prénoms, la nationalité, la profession, la date de naissance, les noms et prénoms des parents du demandeur, la date prévue d’arrivée au Costa Rica, l’adresse exacte au Costa Rica, les coordonnées pour recevoir toute information. La lettre devra être signée devant le fonctionnaire de l’immigration qui recevra la demande ou authentifiée par un notaire.
  • Le versement de 50 US$ au nom du demandeur sur le compte n° 242480-0 de la Banque du Costa Rica (Banco de Costa Rica).
  • Le versement d’un montant de 125 colons pour la demande de résidence ainsi que 2,50 colons par page de la demande, sur le compte n° 242480-0 de la Banque du Costa Rica (Banco de Costa Rica).
  • Deux photos format passeport, récentes et de face.
  • Un relevé des empreintes digitales, délivré par le Ministère de la sécurité publique de San José.
  • Le demandeur doit s’inscrire auprès de l’ambassade de son pays au Costa Rica et fournir une preuve de cette inscription. Si le pays d’origine n’est pas représenté par une ambassade ou un consulat au Costa Rica, le demandeur peut déroger à cette exigence.
  • Un certificat de naissance. Tous les documents belges devront être légalisés par le Service public fédéral des affaires étrangères.
  • Un extrait de casier judiciaire de moins de trois mois, délivré par l’État (d’origine ou de résidence pour les trois dernières années). Tous les documents belges devront être légalisés par le Service public fédéral des affaires étrangères. Si le demandeur vit dans un pays différent de sa nationalité, il devra présenter une preuve de sa résidence légale dans ce pays.
  • Une copie certifiée de toutes les pages du passeport du demandeur. Elle devra être certifiée par un notaire public.
  • Une attestation stipulant que pour une période d’au moins deux ans, le demandeur touchera un revenu stable et permanent d’un montant minimum de 2 500 US$ ou son équivalent en colons, en fonction du taux de change indiqué à ce moment par la Banque Centrale du Costa Rica. Si le salaire est versé par un autre pays que le Costa Rica, les documents devront être légalisés ou dûment certifiés par une apostille. Pour un renouvellement de résidence, le demandeur doit présenter une preuve que les conditions stipulées ci-dessus sont toujours remplies.

S’il est marié, le demandeur devra présenter un certificat de mariage légalisé ou certifié par une apostille. La demande pour un enfant à charge devra se faire par les parents et, dans le cas d’un adulte handicapé à charge, un certificat médical devra être présenté.

3. Permis de séjour pour les retraités

Toute personne qui souhaite solliciter un permis de séjour au Costa Rica, en qualité de retraité, doit présenter les documents suivants au Consulat du Costa Rica:

  • Lettre de demande de permis de séjour en indiquant : la raison qui motive le demandeur à solliciter le permis, les noms et prénoms, la nationalité, le numéro de passeport, le lieu de résidence, la profession, les date et lieu de naissance, les coordonnées pour recevoir les informations, la date et la signature.
  • Un certificat de naissance, traduit en espagnol et apostillé.
  • Un extrait de casier judiciaire, traduit en espagnol et apostillé.
  • L’original et la photocopie du passeport d’une validité d’au moins 6 mois.
  • Un document prouvant que la personne recevra une pension permanente mensuelle d’au moins mille dollars américains (US$ 1000) ou son équivalent en colons, selon le taux de change déterminé par la Banque centrale du Costa Rica à ce moment. Si le certificat est émis à l’étranger, il doit être apostillé.
  • Sur demande du Consul, des documents supplémentaires émis dans le pays d’origine du demandeur et nécessaires à l’analyse de la demande de visa.

Attention:

  • Tout document rédigé dans une autre langue que l’espagnol doit être traduit en espagnol par un traducteur assermenté. Une liste de traducteurs officiels au Costa Rica est disponible sur le site www.rree.go.cr.
  • Les attestations et certificats doivent être en vigueur et ne pas avoir été émis plus de six mois auparavant.
  • Toute personne se rendant au Costa Rica pour des raisons touristiques et souhaitant entamer une demande de résidence devra verser l’équivalent de 200 US$ en colons sur le compte de la Banque du Costa Rica (Banco de Costa Rica) n° 242480-0 pour changer son statut migratoire. Afin d’éviter cela, le demandeur peut faire au préalable une demande de visa provisoire auprès d’un Consulat de son pays d’origine.

 

4. Autres catégories de permis de séjour

 

Résidence temporaire pour un membre de la famille d’un citoyen costaricien

 

Résidence temporaire pour les professionnels indépendants

 

Permis de travail pour les emplois spécifiques 

 

Pour de plus amples informations, consultez le site Web de la Direction Générale des Migrations ou contactez-nous par courriel concr-be@rree.go.cr